L'Atelier 2018-2019

Atelier à l'année

Pour initiés et confirmés
Chaque lundi de 20h à 22h30
sauf vacances scolaires

Les pré-inscriptions seront possibles à partir du 25 juin pour les participants (stages, ateliers, aventures) inscrits en 2017-2018, à partir du 27 août pour les nouvelles inscriptions.

LUNDI 17 SEPTEMBRE à  20h à l'ADEC : Réunion de présentation et confirmation des inscriptions. Présence obligatoire.

Objectifs

Cet atelier s’adresse à tous ceux (sans distinction de niveau) qui veulent à la fois expérimenter le jeu d’acteur, mais aussi partager une réflexion sur le théâtre à partir d’une pièce emblématique de l’œuvre d’un auteur.
Volontairement inscrit dans un temps long, d’octobre à juin, il permet la possibilité et le déploiement d’un travail approfondi, autour de l’art de l’acteur.

Contenu

Poursuivant un travail autour des « grands auteurs » (après Brecht, Molière, Sony Labou Tansi, Shakespeare, etc.), c’est à dire des auteurs reconnus tant par leur qualité d’écriture, que pour l’acuité de leur regard sur le monde, nous explorerons cette année l’œuvre de Bernard-Marie Koltès (1948-1989).
Cet auteur-là me touche tout particulièrement, personnellement même, et si l’on parle de lui comme d’un grand auteur (il est aujourd’hui l’un des auteurs français les plus joués dans le monde), je voudrais essayer de montrer comment il échappe toujours à toute posture, pour se tenir au plus proche du sentiment et de la complexité des êtres humains, notamment dans le rapport que chacun entretient avec sa part d’ombre et de lumière.

« Je suis optimiste … parce que j’ai lu Galilée (rire). C’est une révélation essentielle, c’est la première chose qu’on devrait apprendre à l’école. Notre place dans le temps, dans l’espace, c’est-à-dire notre nullité. Ça relativise tous les problèmes humains. Le seul problème qui vaille qu’on le prenne au sérieux, c’est la souffrance physique, celui du tiers-monde, ça c’est l’essentiel. Mais le reste… Le reste, ce sont des futilités, c’est un luxe, on le fait si on a le temps. C’est très beau, les histoires d’amour, il y en a de très belles, mais on ne les vit que parce qu’on a le temps. Ce qui me plaît dans mon métier, c’est la gratuité. Faire du théâtre est la chose la plus superficielle, la plus inutile au monde, et du coup, on a envie de le faire à la perfection. (...) Je prends un plaisir fou à le faire et à voir le public y prendre du plaisir. Le problème, c’est que la plupart des gens qui font des métiers comme le mien prennent ça très au sérieux, ils pensent que c’est décisif dans l’histoire du monde, et ça c’est terrible. »

Bernard-Marie Koltès, entretien avec Michel Genson, Le Républicain Lorrain, 2 octobre 1988

Intervenant

Thierry Beucher encadre depuis de nombreuses années des ateliers à l’Adec.
Il est metteur en scène, et également l’auteur d’une dizaine de pièces.
Depuis 2011, Il dirige le Théâtre de l’Intranquillité.

Tarifs

310€/280€*
+ adhésion à l'association 12 (adhésion simple) / 20 euros (adhésion + accès bibliothèque)

* Tarif réduit pour les étudiants, demandeurs d'emploi, carte Sortir (sur présentation d'un justificatif).