Matières à jouer, avec Valéry Forestier

Stage ponctuel en partenariat avec l'Aria Corse

Pour débutants motivés, initiés et confirmés

Samedi 09/01 : 13h-19h
Dimanche 10/01 : 10h-17h
Samedi 23/01 : 13h-19h
Dimanche 24/01 : 10h-17h
Vendredi 26/02 : 19h30-22h30
Samedi 27/02 : 13h-19h
Dimanche 28/02 : 10h-17h
Lundi 01/03 : 19h30-22h30
Mardi 02/03 : 19h30-22h30
Mercredi 03/03 : 19h30-22h30
Jeudi 04/03 : 14h-20h
Vendredi 05/03 : 15h30-22h

Les pré-inscriptions seront possibles du 29 juin au 17 juillet pour les participants (stages, ateliers, aventures) inscrits en 2019-2020, à partir du lundi 31 août pour les nouvelles inscriptions, dans la limite des places disponibles.

Réunion de présentation et confirmation des inscriptions : JEUDI 10 septembre à 20h
Présence obligatoire.

Contenu

Nous travaillerons dans le sens de la démarche de l’Aria Corse, dirigée par Robin Renucci, à savoir, dans une idée d’échange et de transmission plus que dans celle d’un enseignement. Il s’agit de vivre un temps de travail collectif qui nous conduise à présenter quelque-chose au public, à la fin du stage. C’est par ce travail de construction et d’échange que nous apprenons, que nous nous transformons.

Notre parcours commun s’appuiera sur un texte non théâtral dont nous extrairons la matière de ce que nous voulons raconter.
En nous appuyant sur les différents outils à notre disposition, le collectif évidemment, le travail des notions techniques de base (corps, voix, respiration) et surtout en éveillant nos consciences à remarquer la vérité de ce qui nous traverse, nous comprenons que tout est le jeu.
Les acteurs, actrices ne sont pas des émetteurs, condamnés à la fabrication d’une chose extérieure à eux, mais des canaux, de transmetteurs, imprimés au contraire par ce qui les entoure (le texte, le partenaire, la situation, le public). En résonance avec cet extérieur, ils éprouvent physiquement des états, des émotions qui mettent l’imaginaire en marche et créent le jeu.
Débarrassés de la notion d’être bon, de produire, de la nécessité de trouver « ce qu’il faut jouer », c’est par l’écoute et d’abord l’écoute de soi qu’ils peuvent faire naître du théâtre.
Les acteurs, les actrices jouent, sans jugement, inhibiteur de la création artistique et de la notion de plaisir.

Intervenant

Formé dans les ateliers du Grenier de Bourgogne sous la direction de Jean Maisonnave et
Patrick Grégoire, il intègre la compagnie le Rocher des Doms dirigée par Sylvain
Marmorat en tant que membre permanent et coopère à son travail de décentralisation en tant que comédien, metteur en scène et formateur.
En son sein, il rencontre Jacques Fornier, fondateur du Centre dramatique national de Dijon, et y aborde aussi bien la tragédie que les textes contemporains. En Bourgogne, il travaille également avec le metteur en scène Christian Duchange et la compagnie L'Artifice.
En 2009, il fonde en Bretagne Le Puits qui parle (qui devient en 2020 Le Commun des mortels) avec des camarades animés du même désir que lui d'un théâtre intime offert à tous.
En parallèle, il poursuit son travail de comédien et metteur en scène avec d'autres compagnies.
Il accompagne également des musiciens dans leur projet, en tant que coach et metteur en scène, comme le guitariste Misja Fitzgerald Michel, nommé aux Victoires du Jazz 2012 pour son album Time of no reply, et la compositrice Veronica Charnley du groupe Plumes. 
Depuis 2017, il intervient en tant que formateur à l'Aria Corse.
En 2020, il rejoint Les Tréteaux de France pour la création d'Oblomov mis en scène par Robin Renucci - Création Théâtre Dijon Bourgogne, Centre dramatique national.

Tarifs

310 €/280 €

+ adhésion à l'association 15 € (adhésion simple) / 25 € (adhésion + accès bibliothèque)

* Tarif réduit pour les étudiants, demandeurs d'emploi, carte Sortir (sur présentation d'un justificatif).

INFO Carte Sortir ! Pour bénéficier d'activités à petits prix : ICI

Plus d'infos sur l'Aria Corse : ICI